Des malwares se transforment en faux navigateur

De nos jours, il existe des faux navigateurs qui proviennent des logiciels malwares fabriqués par les hackers. Ces faux navigateurs sont les mêmes que  ceux dont  nous utilisons au quotidien comme Google chrome ou Internet explorer mais une fois installés, ils ne peuvent être supprimés que très difficilement. C’est que ces faux navigateurs, en étant des virus déguisés, sont capables d’installer plusieurs clones à la fois lors de leur installation sans que l’utilisateur s’en rende compte.

Des faux navigateurs dans le but de récupérer vos données

Par rapport aux navigateurs originaux, les faux navigateurs se reconnaissent par le fait qu’ils s’ouvrent avec plus de rapidité et de réactivité. Ces faux navigateurs se ressemblent trait par trait aux originaux mais ils ajoutent des pubs et ouvrent des pop-up  sur votre page web. Le but des pirates informatiques lors des installations de ces logiciels malveillants est de récupérer vos données personnelles en veillant sur tout ce que vous effectuez.
Les faux navigateurs s’installent sur les machines en forcing en vue d’analyser de ce qu’on fait sur le web tout en modifiant les fichiers et URL qu’on utilise. Les données recueillies par ces faux navigateurs sont utilisées afin qu’on puisse les revendre. Les applications les plus exploitées par ces faux navigateurs sont les plus populaires et les plus vulnérables et cette exploitation mène à des actions néfastes qui peuvent durer plusieurs mois voire des années.

Pour d’avantages de sécurité : attention à vos installations

Comme les faux navigateurs sont des logiciels utilisés par les hackers, on ne peut les désinstaller qu’avec des logiciels spécifiques tout en faisant attention au mode d’installation. Ainsi, pour des raisons de sécurité, il est recommandé de faire des installations personnalisées en commençant par désinstaller le logiciel puis nettoyer les navigateurs et supprimer les modules indésirables.